Exhibition des corps colonisés : légitime ou non ?

Domination et appropriation des corps colonisés

Depuis peu d’années, la recherche postcoloniale effleure sans cesse « le droit ou la légitimité à publier des images de la domination des corps esclavagisés, colonisés, racisés». Cette question de légitimité renvoie à l’héritage colonial des pays tels que la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni ; elle renvoie à l’ère des traditions d’exhibitions de « sauvages », véritables zoos humains où des millions de visiteurs se procuraient leur ticket de 3 F pour contempler, observer, voir des corps étrangers ou racisés.

Lire la suite

Discours sur le néocolonialisme

Steve Fola Gadet, est un écrivain activiste guadeloupéen, enseignant chercheur à l’Université des Antilles Guyane. En 2018, il publie un ouvrage intitulé Discours sur le néocolonialisme, dans lequel il analyse à son tour la situation actuelle du pays. Il écrit :

«  Le néocolonialisme c’est un empêcheur de maîtriser son destin. C’est un système politique, économique, médiatique et éducatif qui étouffe l’envie de pouvoir de ceux qui ont moins d’armes, moins de moyens, moins de forces et moins d’argent que Lui.

Lire la suite

La lutte contre le Chlordecone

L’histoire de la molécule Chlordécone débute en 1952, l’année où elle fut brevetée. A partir de 1957, la molécule est commercialisée par la société « Allied Chemical » sous les noms de Kepone® et de GC-1189®.
Jusqu’en 1976, près de 1 600 tonnes de matière active (à 94,5 % de chlordécone) ont été produites dans trois usines à Delaware, en Pennsylvanie et en Virginie.

Lire la suite